TEMPORARY DISTORSION PHOTO AUTRE

PHOTO > 2014.04.17 > Stereolux – NANTES > 6h de musique dans une boite

Durant 6H non stop, contenus dans un couloir clos et équipé de miroir sans tain, les artistes, tels des lions en cage, délivrent une performance que le public suit, équipé de casques disposés autour de cette boite mystérieuse, observant sans être vu. Musique jouée en live, textes, vidéos, ce concert improbable est l’œuvre de la cie new-yorkaise Temporary Distortion, adepte des formes hybrides, à l’esthétique et au style définitivement « Lynchiens ».
My voice Has An Echo In It est présentée pour la première fois après sa création, respectivement au festival VIA (Maubeuge – Jeumont), au festival Exit (Créteil) et à Stereolux.
Temporary Distortion est une compagnie de théâtre expérimental basée à New York et créée par Kenneth Collins (ancien collaborateur de Richard Foreman). Ses productions, à la frontière du théâtre, du cinéma, de la musique, sont des formes d’expérimentation permanentes de la mise en scène et du rapport au public.
Ses précédents spectacles poétiques transgressent également les frontières du théâtre en figeant le mouvement des acteurs dans un statisme déstabilisant, contrecarré par l’intégration de plus en plus importante de la vidéo. Utilisant à plusieurs reprises le principe de boites ou structures fermées contenant les artistes, il évoque souvent des atmosphères tenant de la claustrophobie, ou le spectateur est tantôt témoin, tantôt complice de cette prise d’otage. On évoque souvent le style David Lynch pour illustrer son travail, tant l’esthétique, presque déviante, est haute en contraste, l’écriture haletante.

temporarydistortion.com

LES PHOTOS

Comments are closed.