MILES KANE PHOTO LIVE

PHOTO > 2013.10.29 > Stereolux – NANTES > don’t forget who you are !

Et si l’histoire du rock n’était qu’une suite ininterrompue de poncifs, de recyclages, de ressassements ? Un système de reconversion sans cesse reconduit, peaufiné, poli ad libitum ; au final, un simple jeu de masques, une resucée moderne de l’imitatio aristotélicienne ? Après tout, on sait la dette éternelle que le rock’n’roll a envers le rythm and blues et la country et, de manière générale, ce que chaque genre doit aux autres (par adhésion ou rejet). Ni Bowie, ni Richards ni Weller ne me contrediraient. Miles Kane non plus, dont le premier album l’avait posé en icône mod et que la sortie récente du second institue en archétype du lad des années 2010. Entre riffs énervés, choeurs sensibles et attitudes bravaches, l’Anglais compose une musique qui sait ce qu’elle doit aux prestigieux aînés de la britpop mais qui n’en demeure pas moins originale. Au-delà de ces petites polémiques dont la presse musicale a toujours été friande, Kane poursuit sur sa voie avec une conviction dont le titre de son nouvel album nous donne la formule : Don’t forget who you are.

www.mileskane.com


LES PHOTOS

Comments are closed.