LES INROCKS 2012 PHOTO LIVE

PHOTO > 2012.11.11 > Stereolux – NANTES > festival Les Inrocks Voklswagen – The Bots, Wild Belle, Willy Moon, Mickael Kiwanuka


Pour sa 25e édition, le festival change de dénomination et devient le Festival Les inRocKs. Mais il poursuit son entreprise de fêtes et de découvertes en invitant à la fois têtes d’affiche et jeunes groupes prometteurs.
THE BOTS : 15 et 18 ans, des bonnes bouilles trognonnes d’ados, des morceaux qui sentent encore les hormones pas tout à fait adultes, les cordes vocales qui n’ont pas encore vraiment mué, mais des chansons qui vont à fond la caisse. The Bots, fratrie de Glendale, en Californie, sont une sorte de Black Keys enfantin mais pas moins violent.
WILD BELLE : Certains l’appellent déjà la nouvelle Lana Del Rey. On préfèrera situer Natalie Bergman entre une Lily Allen sans l’accent et une Santigold qui aurait fumé un paquet de joints. Saxo à la Specials, claviers futuristes, groove r’n’b et ligne de basse reggae à la cool : le morceau pourrait bien ouvrir toutes les portes aux deux Américains déjà chouchous des blogs.
WILLY MOON : Danseur mondain, rigolo gigolo, demi-sel sacrément épicé et bonne tête d’ahuri entourée d’oreilles en anse de cup of tea, le Néo-Zélandais de Londres joue en toute simplicité une musique d’avant, une musique déviante. Minimale et maxi mâle. I Wanna Be Your Man ? On va avoir du mal à lui dire non.
MICHAEL KIWANUKA : C’est l’histoire d’une rencontre, celle de Paul Butler qui décide de prendre sous son aile le jeune Londonien Michael Kiwanuka qui a grandi dans la banlieue nord de la capitale, élevé par des parents ougandais. Les deux musiciens partagent le même amour pour les productions et les instruments vintage. Organique, vivante, incarnée, la musique de Kiwanuka rénove avec magnificence la soul-music.

festival2012.lesinrocks.com


LES PHOTOS

Comments are closed.